La jeunesse panafricaine engagée à lutter contre la radicalisation et à promouvoir la culture de la paix

Du 30 novembre au 1er décembre, à Angondjé, l’édition 2017 du Forum panafricain des jeunes pour la culture de la paix qui a porté sur « la lutte contre la radicalisation en vue de la création d’un système d’alerte précoce en Afrique centrale » a été co-organisé par le Gouvernement gabonais, la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), le Bureau régional des Nations Unies pour l’Afrique centrale (UNOCA), l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), avec le soutien de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), en coopération avec le Réseau panafricain des jeunes pour la culture de la paix (PAYNCOP).

Durant ces deux jours de travaux, les jeunes ont échangé sur leurs expériences et bonnes pratiques en matière de prévention de la radicalisation par l’implication des mouvements de jeunesse, d’une part ; et se sont appropriés le projet sous-régional, initié par la CEEAC, l’UNOCA et l’UNESCO avec le soutien de l’OIF, portant « Renforcement des capacités des jeunes en gestion de mouvements associatifs et création d’un système de prévention des conflits et des violences et de contribution de la jeunesse à l’alerte précoce pour la paix et la sécurité en Afrique centrale », d’autre part.